La collecte et le tri des menuiseries en fin de vie

8,4 millions de fenêtres déposées chaque année, la collecte et le tri des ces menuiseries sont indispensables…

La valorisation sélective des déchets générés par un chantier d’installation ou de remplacement de menuiseries est nécessaire pour minimiser l’impact environnemental de ces produits.

La collecte et le tri des menuiseries en fin de vie

La collecte
La collecte des menuiseries en fin de vie doit faire l’objet d’un tri sélectif et requérir à des dispositifs de stockage assurant la conservation de l’intégralité des vitrages jusqu’à leur centre de traitement.

Le tri et le stockage
Les déchets de menuiseries ne doivent pas être mélangés à d’autres déchets. Le stockage des parties vitrées doit prévenir toute contamination accidentelle par d’autres déchets ou éléments verriers reconnus comme polluants. Les cadres et les profilés de menuiseries doivent être isolés des autres déchets s’apparentant à la même famille de matériaux mais considérés comme polluants.

Le démantèlement
Lorsqu’une séparation des composants est possible elle est à privilégier pour faciliter le recyclage de chaque matériau et optimiser les circuits de valorisation. Ainsi une séparation des vitrages non collés dans les cadres ouvrants des menuiseries permettra de rediriger d’une part les éléments verriers vers les points de collecte et traitement recensés dans le cadre de l’ECV Verre Plat, et d’autre part les éléments non verriers (cadres et profilés) vers les centres de recyclage par matériau.

Téléchargement