La sécurité : une fenêtre anti-défenestration et retardatrice d'effraction

Se sentir en sécurité chez soi… c’est bien ce que vous devez attendre de vos menuiseries extérieures.

Une fenêtre anti-défenestration

Chaque année, en France, plus de 250 cas de chutes accidentelles par une fenêtre sont recensés. La présence de dispositifs de sécurité « passive » sur les fenêtres apparaît donc bien essentielle pour prévenir dans la plupart des cas la chute accidentelle.

L’accident peut être évité si la fenêtre est sécurisée par un équipement de sécurité à l’épreuve des enfants ou par un garde-corps adapté.

Les principaux dispositifs adaptés à des fenêtres existantes :

  • Condamnation de l’organe de manœuvre ou du vantail,
  • Limiteurs d’ouverture et Entrebâilleurs,
  • Arrêts de fenêtre : Verrou de fenêtre,
  • Ferrure oscillo-battante vérouillable ou inversée.

Une menuiserie retardatrice d’effraction

Le temps de résistance du vitrage lors d’une effraction varie selon sa qualité : 30 secondes pour un simple et double vitrage, 3 minutes pour un double vitrage feuilleté, et 6 minutes pour un double vitrage anti-effraction. Il est recommandé de s’équiper au minimum d’un vitrage feuilleté afin de dissuader les potentiels cambrioleurs.
Le temps de résistance de la structure d’une fenêtre est aussi variable selon la qualité de la quincaillerie choisie, c’est-à-dire tous les éléments permettant l’ouverture et la fermeture : gonds, vis, clous… À cela, peuvent s’ajouter en option des systèmes permettant de renforcer la sécurité de la fermeture : gâche anti-dégondage (système empêchant de sortir la fenêtre de ses gonds par l’extérieur), verrou, entrebâilleurs (permettent de laisser la fenêtre entrouverte tout en empêchant son ouverture totale), grille de sécurité, etc.

À savoir

La première des recommandations est la surveillance des enfants par un adulte. Ne jamais laisser de meubles ou d’objets sous une fenêtre qui pourraient être utilisés comme marche pied par un enfant.

Téléchargement